On distingue deux catégories de terrains : les terrains en lotissement et les terrains isolés.
Chacun présente des avantages et inconvénients qui pourront plus ou moins vous convenir selon votre projet.
 
– Acheter un terrain en lotissement
Le principal avantage avec l’achat en lotissement est que vous achetez plus sereinement. En effet, vous n’aurez pas à vous poser la question de la constructibilité, le terrain sera déjà borné et viabilisé, et le lotisseur se charge de réaliser une étude des sols. Par ailleurs, vous pouvez bénéficier d’aménagements collectifs : voirie, espaces verts, piscine…
En revanche, vous serez davantage restreint quant à la liberté de votre projet puisque vous devrez respecter les règles de construction et les critères architecturaux du lotissement (matériaux de construction, couleur de la façade, style de portail…).
Par ailleurs, le fonctionnement s’apparentera davantage à celui d’une copropriété avec le respect de règle de vie collective.
 
– Acheter un terrain isolé
Inversement, le principal avantage de l’achat d’un terrain isolé se situe dans la liberté de projet qu’il permet, même s’il vous faudra tout de même respecter les règles d’urbanisme établies.
Par ailleurs, les terrains isolés présentent souvent des surfaces plus importantes.
Il vous faudra en contrepartie être vigilant et organisé pour vérifier la faisabilité de votre projet en tout point, ce qui engendre également des coûts supplémentaires.
 
https://www.fnaim.fr/4159-acheter-un-terrain-quelles-precautions.htm