Comment agir en cas de sinistre ?

Je suis propriétaire d’un logement dans une copropriété :
Contactez immédiatement le syndic de copropriété ou son représentant pour lui signaler le sinistre.
Plusieurs cas sont ensuite susceptibles de se présenter :
– La copropriété a souscrit une assurance habitation collective qui couvre les seules parties communes. Le sinistre ne touche que vos parties privatives. Vous ne déclarez donc votre sinistre qu’à votre assurance.
– La copropriété a souscrit une assurance habitation collective qui couvre les seules parties communes. Le sinistre touche vos parties privatives et déborde sur les parties communes. Le syndic déclare également le sinistre à son assureur pour les dégâts causés à la cheminée, à la toiture, aux murs extérieurs, aux couloirs, au hall d’entrée, aux canalisations collectives…
– Fait plus rare, la copropriété a souscrit une assurance habitation collective qui couvre les parties communes et privatives. Son assureur peut participer au coût de la réfection de votre parquet, de vos peintures ou de votre tapisserie. Vous devez tout de même effectuer une déclaration à votre propre assurance.
 
Attention à ce que recouvre le terme parties communes. Par exemple, les conduits de cheminée, d’adduction ou d’évacuation d’eau appartiennent à la copropriété, même sur les segments traversant les appartements des particuliers.
 
Pour le cas particulier du dégât des eaux, consultez la convention IRSI